Escape Game – IOTA

À l’occasion de la Biennale Internationale du Design de Saint-Étienne, La Rotonde, Art’M et la Cité du design proposent Iota, l’escape game sur notre société numérique.

Nous avons pu participé en groupe à cette expérience le lundi 1er avril 2019.  Les élèves ont pu s’immerger pendant une heure dans un jeu favorisant les usages numériques. Alors qu’il n’est pas toujours évident de travailler en groupe ou en collaboration ici indispensable pour finir la partie. Et à 10 secondes prêt nous aurions pu finir…

 

La rotonde – Escape game IOTA

« Depuis quelques semaines, on observe des piratages surprenants sur internet : les robots se mettent à danser, les vidéos de chats ont été supprimées, la monnaie virtuelle s’est matérialisée… Que se passe-t-il ?

Derrière la fantaisie des dérèglements observés, se cache une menace bien réelle. 
Vous faites partie d’une communauté d’internautes. Vous avez localisé la source de ces dysfonctionnements et disposez de 45 minutes pour l’identifier et la neutraliser. Pas une minute à perdre !

Intelligence artificielle, fake news, programmation, robotique et électronique sont au cœur de cette expérience inoubliable ! »

« Nous sommes allés à la cite du design le 1 er avril   l’objectif était de trouver le hacker et arrêter son virus. Quand nous somme arrivés chez lui vers le milieu il y avait une intelligence artificielle qui s’est lancée. Elle nous a dit de lui faire confiance pour quelle nous aide à retrouver le hacker mais un peu plus tard le hacker nous a appelé et nous a dit qu’il ne fallait pas lui faire confiance car c’était elle qui piratait mais malheureusement nous n’avons pas pu le finir à temps le défi.
 J’ai bien aimé l’escape Game car il fallait rentrer des codes, ouvrir des portes avec une tablette, chercher de partout , s’entraider … »
NICOLAS – 03/04/2019

 

SchooLab – 2ème édition

Depuis l’an passé la mise en place d’un nouveau dispositif SchooLab à destination des collèges et lycées du département a vu le jour avec de nombreux partenaires comme La Rotonde, l’école de Mines, l’Université Jean Monet; Cette année l’Unité d’Enseignement de Répit après avoir candidaté en juin 2018, a été sélectionné pour réaliser un des six parcours proposés.

La classe de science va donc suivre un parcours « débat science » autour du sujet « big data, numérique et monde de demain », encadrés par des étudiants en L2 et L3 de l’université Jean Monet, de l’école des mines de St Etienne , INRIA … qu’ils approfondiront leur vocabulaire scientifique, la pratique et la mise en œuvre d’une démarche de débat ( travailler l’oralité).

A cette occasion nous visiterons le dispositif installé à l’occasion de la Biennale de design de St Etienne.  Cette installation d’une soixantaine de minutes proposée par la Rotonde et Art’M   » Bienvenue a DATALAND », ils vont pouvoir aborder des notions telles que : la programmation, algorithme, jouer, partager, les enjeux sociétaux… De manière ludique en résolvant des énigmes, en prenant des décisions ayant une influence sur le scénario et son issue.

Au mois de mai, les élèves sont invités avec d’autres classes (12 classes en 2018-2019), a partager leur expérience pour une journée de restitution et d’échange. Un retour sur expérience. Les élèves sont amenés au cours du parcours, une série d’énigmes tout en progressant dans des mondes interconnectés.

Lire la présentation « SchooLab » 2018 – PDF

Pour en savoir plus sur « Bienvenue a DataLand » – Site Web de la Rotonde

 

Photos extraites du dossier de presse SchooLab 2018 – La rotonde St Etiene

ça va bouger !

Petite histoire de l’Animation.

La représentation du mouvement dans l’art, remonte aux premiers temps de l’Homme et de son expression artistique. Les hommes pré-historiques représentaient le mouvements de animaux en dessinant plusieurs paires de pattes sous le flanc symbolisant l’action des membres, lors du déplacement de l’animal.

-1600 av J.C assouan-img

La construction du temple à la gloire de la déesse Isis et commander par Ramsès II.
En son extérieur sont dressées 110 colonnes sur lesquelles la déesse est représentée dans des positions qui se suivent et s’enchaînent comme une animation lorsque les chars et chevaux passent devant ces colonnes à vive allure.

Antiquité – Grèce

Bacchylide de Céos - Gallica BNFLorsque l’on fait tourner un vase grec sur lui même on peut observer le mouvement d’un athlète « coureur » s’animer en quelques images.

Vase antique - Bacchylide de Céos

Bacchylide de Céos – Collection numérique Gallica – BNF

Le personnage s’anime si on fixe le même point avec ses yeux. La persistance rétinienne nous permet de créer une liaison d’une image à l’autre et voir le mouvement du personnage.

1640 – La lanterne magique

Définition du petit Robert  – Lanterne : nom féminin. Boîte à parois ajourées, translucide ou transparente, où l’on place une source de lumière. Appareil de projection – Lanterne magique: qui projetait des images peintes. 

Portrait de Christiaan Huygens

Christiaan Huygens par Caspae Netscher 1671 – Huile sur toile Museum Boerhaave, Leiden

Christian Huygens réalise le premier instrument de projection en 1659.
D’abord appelée « lanterne de peur » puis « lanterne mégalographique » et « lanterne thaumaturgique », elle reçoit aussi le nom de « cassette des illusions » avant d’être désignée par son nom actuel en 1668.

Polichinelle-et-le-cygne-01

Polichinelle et le cygne

croquis

Goerges Méliès lui même se joue de la lanterne magique dans un film qu’il réalise en 1903 et porte le nom de « La lanterne magique ».

Au 19ème siècle tout s’accélère !

Avec la révolution industrielle du XIXe siècle, la question de la vitesse est devenue une préoccupation pour les hommes et les artistes.

De nombreuses machines voient le jour, dans tous les domaines techniques. La photographie et le cinéma ne sont pas épargnés, ils en sont à leurs balbutiements…

A l’époque sont inventés de nombreux objets pour nous faciliter le quotidien, la vie de la ménagère et la productivité.

Quelques exemples d’inventions dédiées à la projection … 

Le thaumatrope

Taumatropio_fiori_e_vaso,_1825

Modèle de 1825

Du grec thauma, prodige et tropion, tourner.

Jouet optique qui exploit le phénomène de la persistance rétinienne. I est commercialisé pour la première fois en 1825.

La persistance d’une durée d’environ 50 ms1 laisse une « trace » au fond de la rétine. Si une autre image est perçue par l’œil dans ce laps de temps, notre cerveau aura l’illusion de voir les deux images en même temps.

Les modèles ci-dessous, sont des créations contemporaines de ce traumathrope par l’artiste Mimetalk.

thaumatropes_by_mimetalk-d3d4z0x.png

Le phénakistiscope

phenakistiscope-miroirMot formé du grec phenax -akos, « trompeur », et skopein, « examiner ».
Le phénakistiscope est un disque qui peut tourner librement autour de son centre. L’observateur doit faire tourner le disque à « bonne vitesse » tout en observant les images à travers une fente. Une image animée, tournant en boucle, apparaît alors derrière la fente.

C’est Joseph Plateau, physicien Belge né en 1803, qui est souvent cité comme inventeur de cet ancêtre du cinématographe.

Le praxinoscope

Le praxinoscope fut inventé au Puy en Velay par Émile Reynaud en 1876. Breveté en 1877, il s’agissait d’un jouet optique donnant l’illusion du mouvement et fonctionnant sur le principe de la compensation optique. Ce jouet obtiendra une « mention honorable » à l’Exposition universelle de Paris de 1878 et aura un beau succès commercial qui permit à son inventeur de continuer ses recherches.

Le flip book ou le folioscope

Un folioscope, ou feuilletoscope, ou feuilleteur, en anglais flip book, est un petit livret de dessins ou de photographies qui représentent un personnage ou un animal en mouvement, dont les gestes sont décomposés chronologiquement, et qui, feuilleté rapidement, procure à l’œil l’illusion que le sujet représenté est en mouvement, illusion optique provoquée par la persistance rétinienne.

cavalier-flipbook
Petit film en anglais présentant la manière dont a été fabriqué ce flipbook ur Batman.

1908 – Emile Cohl et la naissance du dessin animé français

Emile_Cohl_portrait.jpg

Emile Cohl, de son vrai nom Emile Courtet (originaire de Lyon), présente le premier dessin animé cinématographique « Fantasmagorie », au Théâtre du Gymnase à Paris. Les dessins sont filmés image par image.

Son nom a été donné a une grande école de dessin et d’animation à Lyon.

1905 – James Stuart Blackton 

Quasiment  dans la même période qu’Emile Cohl en France, l’américain James Stuart Blackton créé des dessins animés à partir de photos, images par images…

 

James Blackton – « Humorous phases of funny faces »

 

Les premiers grands studios voient le jour;  Disney rentre en scène … 

« Projeté pour la première fois dans le Colony Theatre, à New York le 18 novembre 1928. Le court-métrage de sept minutes est le premier film d’animation à avoir une bande sonore entièrement synchronisée. (…) C’est également la naissance officielle de Mickey Mouse, même si le personnage était pourtant apparu dans deux autres courts métrage. »

Extrait de l’article Disney Radio

Mickey Mouse – Steamboat – 1928 – Walt Disney

Et puis arrive la couleur …

… En 1934 Walt Disney présente Blanche neige, un premier long métrage en couleur avec une bande son synchronisée!

Extrait de Blanche Neige et le sept nains –  Walt Disney – 1939

 

loscar-a-walt-disneyEn 1939, Walt Disney reçut un Oscar spécial des mains de Shirley Temple (une enfant star des années 30) pour le film, constitué d’un grand Oscar accompagné de 7 petites répliques, symbolisant les sept nains.

Premier long métrage d’animation en couleur et sonorisé de l’histoire du cinéma, et pièce maîtresse de l’industrie de Walt Disney, ce film est sorti sur les écrans le 21 décembre 1937. Alors que l’entourage du maître doutait qu’une telle entreprise réussisse son portage au grand écran, ce fut un véritable triomphe à travers le monde.

Et le stop motion dans tout ça ?

 

Le « stop-motion » est une technique d’animation presque aussi vieille que le cinéma. Elle consiste en la réalisation d’animations en volume (décors et personnages) filmées image par image.

Le principe du Stop Motion est de créer un mouvement à partir d’objets immobiles. pour cela il faut photographier toutes les images d’une scène et de les faire défiler à une vitesse de 2, 12, 24… images par seconde;  afin de leur donner une impression de mouvement.

 

Une technique utilisée pour les premiers effets spéciaux.

1933 KING KONG 

kong« Animé en stop motion (image par image), le premier King Kong était une figurine dont l’expression un brin ridicule pourrait prêter à sourire aujourd’hui, mais qui a marqué les esprits en 1933. À la manière du train des frères Lumière en gare de la Ciotat, l’ascension du singe sur la pointe de l’Empire State Building a provoqué une frayeur telle que la scène demeure culte. Faisant tout le charme de ce film de patrimoine aux allures de film expérimental, sa conception artisanale n’est pas sans rappeler celle d’un autre monstre cher aux cinéphiles, Godzilla. »

Extrait – Article sur Warnerbross.fr

En 1989, après trois ans de réalisation, le premier film fait à partir de lego* est diffusé.

Le portail magique – 1989

 

 

Studio Aardman, maître dans l’art de la clay motion. 

Clay motion : Animation à partir de pâte à modeler.

WallaceAndGromitStudio d’animation britannique situé à Bristol en Angleterre. Ils ont été fondés en 1972 par David Sproxton et Peter Lord, et le nom le plus connu qui y soit attaché est celui du réalisateur Nick Park. Aardman est connu, grâce à ses films, utilisant la technique du stop-motion et de clay animation, ou plus particulièrement grâce à ces personnages caractéristiques en pâte à modeler, Wallace & Gromit.

« Derrière les scènes » dans le nouveau Wallace et Gromit – Aardman

 

 

Quand Tim Burton, s’empare d’une technique au service de la créativité…

Comme tout grand réalisateur qui se respecte, Tim Burton a commencé à créer de courtes vidéos dès son adolescence. C’est dans le jardin de ses parents le dimanche après-midi, qu’il réalisait ses films (…).
D’abord influencé par le grand magicien Houdini, Burton va filmer des tours de passe-passe puis utiliser la technique de la stop-motion pour créer des courses de voitures dans son jardin après avoir découvert les films de Ray Harryhausen.

Ce n’est que des années plus tard et une fois dans les Studios Disney que Tim Burton va retrouver la stop-motion. D’abord dessinateur pour quelques dessins animés (Rox & Rouky, Taram & the Black Cauldron), les Studios vont le laisser travailler dans son coin et c’est pendant cette période que ses futurs personnages emblématiques vont naître tels que Beetlejuice, Edward, Mister Jack ou encore Spark.anime-black-and-white-jack-lucas-berillo-nightmare-before-christmas-Favim.com-432157
C’est avec la stop-motion que Tim Burton va se lancer dans la réalisation de son tout premier court-métrage : Vincent (1982), (…) et va aussi réaliser des films entièrement en stop-motion comme The Nightmare Before Christmas, Corpse Bride ou Frankenweenie que des films en prises de vues réelles avec des scènes en stop-motion (Pee-Wee’s Big Adventure, Beetlejuice, Ed Wood…).

Bande annonce VF  –  « Les noces funèbres » – Tim Burton

 

Pour aller plus loin…

Une liste de courts métrages, clips et autre vidéos réalisées e stop motion à voir sur YouTube.

The maker – Christopher & Christinne Kezelos
Regarder le film

Zero
Regarder le film

Magic Water par Guldies
Regarder le lien

Eskos – 2009 – Barnaby Dixon
Regarder le film

Fruits et légumes – Clem Stamation – 2016
Regarder le film

Lego in real life
Regarder la vidéo

Fresh guacamole by PES
Regarder la vidéo

Lego in real life
Regarder la vidéo

Fresh guacamole by PES
Regarder la vidéo

Ok Go – Clip musical – Last Leaf
Regarder la vidéo

Gotye – Easy Way Out – clip musical
Regader la vidéo

Neighbours (Voisins) – Norman Mc Laren
Court métrage de 1952, intégrant des scènes en stop motion
Regarder la vidéo

Краса ненаглядная – Мультик – Animation russe 1958 – Krasa Nenaglyadnaya
Regarder la vidéo

La vie est un zoo – épisode 1 – Bienvenue dans la jungle
Regarder la vidéo

Kiri le clown – Jean image  – épisode 1 – Le cirque de Kiri
Regarder la vidéo

Jamais sans mon sac – Studios Aardman
Regarder la vidéo

Rex The Runt – Aardman studios
Regarder la vidéo

Humdrum – Aardman sudio – Peter Peake – 1998
Regarder la vidéo

Creature Conforts – Nick Park – Studios Aardman  – « L’avis des animaux » vf
Regarder la vidéo

L’ours et le magicien – Bande annonce vf – Lettonie – Studios AB
Regarder la vidéo

Capelito le champignon magique – Production espagnole
Regarder la vidéo

Les contes de la Ferme – Hermina Tyrlova- Animation tchèque
Regarder la vidéo

Les fables de Satrewitch – 2011 d’après les fables de La Fontaine
Regarder la vidéo

Blood Tea And Red String – 2005- Trailer
Regarder la vidéo

Vent de folie à la ferme – Iran  – Abdollah Alimorad
Regarder la vidéo

Les nouvelles aventures de Gros pois et petit point – Bande annonce – Film du préau
Regarder la vidéo

Le jardinier qui voulait être roi – 2012 – Extraits du film – long métrage
Regarder la vidéo

Pollux et le chat bleu – 1970 – Archive INA – Les coulisses
Regarder la vidéo

Yu Zheguang – 1961 – Les petits canards de papier
Regarder la vidéo

De la neige pour noël de Rasmus A Sivertsen
Regarder la vidéo

Uzi Geffenbald – La petite casserole d’Anatole – 2015
Regarder la vidéo

Les aventures de Mark Twain – Trailer  – Magnolia studio réalisé par Will Viton  – 2015 Regarder la vidéo

WORMS de Paolo Conti – 2015 – Bande annonce
Regarder la vidéo

Co Hoedeman – Le château de sable  – Canada – 1972
Regarder la vidéo

Marek Benes – Pat et Mat déménagent
Regarder la vidéo

                                 (…) à vous de chercher sur le Web d’autres vidéos.