Un bassin dans notre jardin !

Depuis quelques séances les élèves fabriquent un bassin pour accueillir des carpes koï.

illustration-carpekoï

Après avoir récupéré des palettes, sélectionné les meilleures, décloué les planches, les trier, il ont commencé à fabriquer la structure, qui sera renforcée par la suite.

Ils commencent donc à avoir une petite vision de l’espace que va prendre ce bassin.

Il n’est pas toujours évident, de bricoler mais le résultat en vaut le jeu, alors nous sommes impatients de voir le résultat dans     quelques séances…

       Au travail … 

20190320-bassin001

Construction d’un bassin – Kelyan, Mehdi, Nicolas

SchooLab ! Le projet démarre.

20190320-atelierdébatjeu001

Pauline, Kelyan, Mehdi, Nicolas, Mme Meunier

 Après avoir candidaté pour se dispositif au prés de la Rotonde nous avons été sélectionné pour cette deuxième session sur l’année scolaire 2018/2019. D’un accord commun le Parcours 3 « Débat sciences »  en partenariat avec L’université Jean Monnet des étudiants nous proposent de se pencher sur une thématique qui touche notre quotidien, nous questionnent sur l’avenir, et les pratiques de l’usage des nouvelles technologies : L’intelligence artificielle « IA ».

La première séance s’est déroulée ce mercredi 20 mars, les élèves et les étudiants ont passé un temps à se connaître et ont abordé le sujet en réalisant une carte heuristique en mettant au centre le thème, qui les a amenés à comprendre la notion présentée mais aussi se positionner dans le débat. En partant d’exemples et de situations connues dans le quotidien, l’échange s’est appuyé sur du concret… Ils en sont arrivés à parler de films de science-fiction, plus ou moins vieux, dissociant la notion de robotique (Golem de l’Homme, qui ne fait qu’agit sur commande) et Intelligence artificielle faisant preuve d’adaptabilité, enrichissant ses connaissances au cours d’expériences, interactions… 

 

20190320-atelierdébatjeu002

Bryan, Pauline, Kelyan, Mehdi, Sami

« Des étudiants sont venus nous présenter le sujet : Intelligence artificielle, on a fait un jeu de rôle, une carte mentale … Les intervenants Bryan et Pauline ont très bien présenté le projet SchooLab, aux élèves présents et aux 3 enseignants de l’UER.  C’était une bonne découverte et nous avons appris de nouvelles choses. C’est une bonne expérience ». 

SAMI – Le 21/03/2019

 

« Selon moi l’intelligence artificielle c’est un programme informatique qui apprend de l’être humain et s’adapte, évolue. »

NICOLAS – Le 03/04/2019

 

 

 

Fabriquer un thaumatrope

Qu’est ce qu’un thaumatrope ? 

Du grec thauma, prodige et tropion, tourner.

Jouet optique qui exploit le phénomène de la persistance rétinienne.

La persistance d’une durée d’environ 50 ms1 laisse une « trace » au fond de la rétine. Si une autre image est perçue par l’œil dans ce laps de temps, notre cerveau aura l’illusion de voir les deux images en même temps

Comment fabriquer un thaumatrope ?

1 : Tracer avec un compas deux cercles identiques. Découper les deux cercles.

2 : Sur chaque cercle faire un dessin qui se superposera à l’autre. Comme le poisson dans un bocal, le vase et ses fleur, la mer et le bateau…

3 : Perforer les côtés du cercle et attacher 2 élastiques.

4 : Coller les deux cartons dos à dos. Attacher les élastiques dans en les passants dans les petits trous.

5 : Faire tourner les élastiques entre les doigts pour voir les deux images, n’en former plus qu’une.

img_20181115_112616_resized_20181115_112801219-e1542278313497.jpg

fabriquer un thaumatrope – étapes

Quelques exemples de thaumatropes

 

 

Des poissons dans la bibliothèque…

Objectifs :

Réaliser et voir évoluer un biotope en se rapprochant le plus possible d’un milieu naturel. Nous avons reconstitué un milieu semi humide avec une partie immergée comprenant des poissons exotiques vivants dans des milieux asiatiques ainsi que des plantes pour les voir évoluer dans leur habitat. Une deuxième partie comprend des bacs avec des plantes qui supportent l’humidité et de fortes chaleurs. Nous espérons des reproductions car nous avons plusieurs couples de poissons.

Résultat de recherche d'images pour "poisson guppy"

Nos poissons :

-Guppy endler : le guppy est un poisson ovovipare qui stocke ses œufs dans son abdomen, avant de lâcher des alevins parfaitement constitués. Notre variété est sauvage. Nos poissons sont prélevés dans la nature et donc ne sont pas issus d’élevage ce qui leur assure une plus forte résistance aux maladies. Nous avons un mâle et deux femelles pour espérer avoir une reproduction.

-Xipho : Le xipho est aussi un poisson ovovipare comme le guppy. Sa particularité est une espèce d’épée sur sa nageoire qui a pour but d’impressionner les autres poissons. Nos poissons sont issus de l’élevage et après diverses sélections ont pu développer des nageoires voilées.

-Corrydoras : le corrydoras est un petit poisson de fond qui arpente le sol à la recherche de nourriture. Sa bouche est équipée de barbillons pour sonder le sol. Lui pond des oeufs sur le substrat qui après une période d’incubation éclose. Il est dit ovipare.

-labeo bicolor : Le labeo est un magnifique poisson appelé requin noir à queue rouge car sa forme rappelle celle du requin. C’est un poisson ovipare qui vit en Thaïlande.

Nos plantes :

  -Anubia : C’est une plante aquatique qui vit dans l’eau. Elle a été choisie car elle a une croissante certes lente, mais est très résistante aux poissons. Elle est de plus très facile.

-Vallisnelilia. Elle peut être très haute et a une croissance plus rapide que l’Anubia.

-Nertera : Elle pousse en dehors dans de l’aquarium ou elle va tapisser le fond de nos bacs. C’est une plante qui supporte une forte humidité et qui développe de petits fruits orange toxiques.

-Sarracenia : C’est une plante carnivore qui aime elle aussi chaleur et humidité. Elle pousse en capturant de petits insectes qu’elle attire dans son long fuseau rempli d’un nectar sucré.